Rechercher
  • Marc Barbat

Ici, on pousse la chansonnette


Je reçois F. qui après environ 30 secondes de communication me parle de sa "pathologie". Ce qui est pratique avec les pathologies c'est qu'il n'est pas difficile de trouver leurs noms. Vous prenez le problème. Vous ajoutez la terminaison en "ique" et c'est fait.


Exemple :

F. qui est chanteuse n'arrive plus à sortir un son de sa bouche au moment de commencer à chanter. Elle se retrouve aphone.

Elle est donc .......... Aphonique bien sûr !


Comme je suis très curieux, je veux me rendre compte plus précisément du problème.


- vous pouvez chanter pour moi ?

- ah non, je ne veux pas.

- vous ne voulez pas où vous ne pouvez pas ?

- je veux bien mais je ne peux pas.

- ce n’est pas grave. Mais faites le quand même !

-?


Se sentant comme « bloquée » dans le bureau du thérapeute, ça devait tourner à 300km/h dans sa tête. Pas d'issu. Nul part !


Alors F. ferme les yeux comme pour se concentrer, prend une grande inspiration et au moment d'ouvrir la bouche, elle se met à sangloter. Ok. Il y a de l'émotion. Ça à l’air vrai tout ça !


S’en suit donc un travail thérapeutique incluant, métaphores, reconsidération d’événement, apprentissage, ressources, futurisation et d’intégration.


Et pour finir par :


- Et tout en restant juste dans le niveau de transe nécessaire F., quand vous le souhaiterez, vous pourrez maintenant me chanter quoique ce soit que vous ayez envie de me chanter.


Après environ 1mn d'attente, F. se met debout devant moi et me fait des vocalises. Très douces au départ et de plus en plus puissantes par la suite.

Dans mon petit 20m2, c'était juste "whaou" !


Marc Barbat

Consultations à Saint Lô

Sur rendez-vous au 06 45 45 66 96

www.mbhypnotherapeute.com

0 vue