Rechercher
  • Marc Barbat

Histoire d'un trauma bien caché !



Madame X vient me voir initialement pour des comportements alimentaires. Et puis un mot en entraînant un autre, Madame X me dit qu'elle s'est fait abuser sexuellement ainsi que ses enfants. Par le père ... Mais pas le père des enfants mais par le père de Madame X !

"Je m'en veux tellement. Pour mes enfants, j'aurai pu l'éviter ! "

A cet instant, Madame X vit une grosse émotion.

Madame X à crée ce qu'on appelle en thérapie "un trauma".

Le nom de cet événement ? madame X l’appelle : « Je suis morte »

Et ensemble, nous entamons donc un processus de travail sur ce trauma. Un travail qui aura été très "démonstratif" de la part de Madame X.

Comme cet instant où au moment de communiquer avec la plus jeune elle même, Madame X se met à parler à voix haute :

"Tu as survécu , c'est pas ta faute, je t'aime".

Et là, son buste se redresse. Elle respire a pleins poumons. C'était comme dans la chanson de la Reine des Neiges. « Libéré, délivré... »🙂

A la sortie de transe, Madame X me dit : « Quand j'ai parlé à la plus jeune, c'est comme si mon cœur s'était remit à battre »

Avouez que pour une séance qui s'appelait "je suis morte" un cœur qui se remet à battre, c'est Miraculeux ! 😉


Consultations à Saint Lô

sur rendez-vous au 06 45 45 66 96

www.mbhypnotherapeute.com

129 vues